La FINA federation internationale de natation organisatrice des Championnats du monde de natation

La FINA (fédération internationale de natation), organisatrice des Championnats du monde de natation

La FINA, carte d’identité

La Fédération Internationale de Natation a vu le jour le 19 juillet 1908 à Londres. Ce sont les pays ayant participé aux Olympiades de cette même année qui ont pris l’initiative de sa création. Il s’agit du Danemark, de l’Allemagne, la France, la Hongrie, la Grande-Bretagne et la Suède. Leur objectif était très simple. Ils voulaient mettre en place une tribune mondiale dédiée à l’organisation des compétitions d’envergure internationale. De plus, avec cet organe unique, les règles de la nation deviennent harmonisées. L’institution doit donc assumer deux rôles. D’une part, elle doit organiser des compétitions de plongeon, de water-polo, de natation synchronisée, de natation en eau libre ou en piscine, d’une manière régulière tout en standardisant les règles. Et d’une autre part, elle doit analyser les records nouvellement établis et garantir leur suivi. Actuellement, la FINA compte plus de 200 Nations comme membres. Son siège social se trouve en Suisse, dans la ville de Lausanne. C’est l’Uruguayen Julio Maglione qui se trouve à la tête de l’organisme.

Les membres de la FINA

La Fédération Internationale de Natation compte exactement 202 pays membres. La fédération tonguienne est la dernière arrivante. Pour assurer une meilleure organisation, ces adhérents ont été classés en cinq associations continentales. En tête de liste, l’on retrouve la Confédération africaine de natation. Elle regroupe 51 Nations africaines. L’Afrique du Sud et le Zimbabwe sont parmi les plus illustres. A noter que la CANA existe depuis 1970. Elle se charge de la supervision des compétitions internationales africaines de toutes les branches de la natation. La Ligue européenne de Natation se trouve en deuxième position. Elle aussi détient 51 États. Son rôle est de superviser les épreuves relatives à la natation qui se déroulent en Europe. Asia Swimming Federation fait également partie de la liste. Cet organisme regroupe 43 Nations asiatiques, dont la Chine et le Japon. L’AASF planifie notamment les Championnats d’Asie de natation et ceux des clubs de water-polo asiatiques. La quatrième sur la liste est l’Union Americana de Natacion de las Americas qui compte 41 membres. L’organisation accueille deux confédérations continentales : celle dédiée aux Caraïbes et à l’Amérique centrale d’un côté et celle consacrée à l’Amérique du Sud de l’autre. Enfin, Oceania Swimming Association termine la liste avec 16 adhérents.

Les compétitions organisées par la FINA

La Fédération Internationale de Natation organise six tournois majeurs : Nage en eau libre, Omnisports, Natation sportive, Plongeon, Natation synchronisée et Water-polo. Dans la section Nage en eau libre, l’on retrouve des compétitions telles que la Coupe du monde de marathon, les Championnats du monde et le Grand prix. A noter que les Championnats du monde en eau libre sont disputés annuellement d’une manière alternative lors des Championnats du monde de natation et les Championnats indépendants. La rubrique Omnisports est dédiée aux Championnats du monde de natation toutes épreuves confondues. Les participants ont le choix entre la natation synchronisée, la natation sportive, le water-polo et le plongeon. La Natation sportive supervise les rencontres telles que la Natation aux Jeux Olympiques, les Championnats du monde juniors, les Championnats du monde en petit bassin ainsi que la Coupe du monde en petit bassin. Le Plongeon de son côté se charge des rendez-vous comme le Plongeon aux Jeux Olympiques, la Coupe du monde, les Championnats du monde juniors et le Grand Prix. Il en est exactement de même pour l’épreuve de Water-polo. Quant à la Natation synchronisée, elle s’occupe du Trophée mondial outre les tournois aux Jeux Olympiques.

Le fonctionnement de la FINA en bref

La Fédération Internationale de Natation établit des règles de base qui peuvent être adaptées par chaque groupe membre. L’organisation différencie les directives qui s’appliquent uniquement aux évènements FINA et celles qui doivent être appliquées par tous les tournois. Les évènements FINA sont entre autres les Championnats du monde, les Jeux Olympiques et la Coupe du monde. Les règles y sont souvent très strictes. Par exemple, les joueurs n’ont pas le droit de fumer. Ils ne sont pas non plus autorisés à porter des combinaisons lors des concours. Ces mêmes applications peuvent être reprises par chaque fédération d’une façon intégrale ou non, selon ses propres décisions. En résumé, les organismes membres sont libres de choisir la manière dont ils souhaitent transposer les règlements en dehors des évènements FINA.

Une réflexion sur “La FINA federation internationale de natation organisatrice des Championnats du monde de natation

  1. Bonjour,
    je nage au C.N.P. et j’ai entendu parler d’un stage natation « masters » à Saint-Germain-en-Laye cet été.Je souhaite y participer,mais je n’ai aucune information.Peut-être pouvez-vous me communiquer les coordonnées?
    Merci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s